Equithérapie

LA RICHESSE N’EXISTE QU’AU TRAVERS DE LA DIFFERENCE, DANS LA NATURE COMME CHEZ LES ÊTRE HUMAINS.


BiodynamiCaval accueille les personnes présentant un handicap physique, psychique ou social afin de les épauler dans leur développement et leurs fonctions cognitives à l’aide du Cheval : C’est notre activité Equithérapie.


Notre travail est de faire que cette DIFFERENCE puisse être :

MONTREE,
RENDUE ACCESSIBLE,
COMPRISE,
RECONNUE,
ACCEPTEE,
PARTAGEE,
...
DEPASSEE.


Les objectifs :

La progression équestre n’est pas un objectif en soi. Monter et être en selle n’est pas un aboutissement ou processus thérapeutique.

L’espace thérapeutique englobe le travail mené avec le cheval dans sa globalité. Il vise le bien-être (plaisir) et une progression ou une stabilisation sur les plans :

  • Physiques et moteurs : Infirmités motrices et cérébrales, congénitales, accidentelles, maladies, déficits sensoriels etc.
  • Relationnels et affectifs : Troubles caractériels.
  • Psychiques : Image de soi, confiance en soi, névroses, psychoses, difficultés comportementales, dépressions, angoisses.


Notre approche : Elle peut être diverse, adaptée en fonction de :

La ligne pédagogique du milieu dans lequel le thérapeute évolue.
L’attente et les objectifs globaux visés par le demandeur ou son entourage.
Elle prendra nécessairement en compte le fonctionnement du cheval.

Pourquoi le cheval ?

Sur un plan physique :

  • Travail tonique global, de synchronisation, d’association des membres supérieurs et inférieurs


Sur un plan psychique :

  • Le contact corporel réveille les sensations (l’affect). Prise de conscience de son existence.
  • Le mouvement permet de prendre conscience de son schéma corporel.
  • La suprématie du cavalier sur le piéton (revalorisation psychologique).
  • Naissance de l’identification. Nécessité absolue pour le cavalier de tenir compte de « l’autre ».


Sur le plan relationnel :

  • Authenticité de la relation (cavalier-cheval). L’animal ne peut tricher, il n’a pas de MOI artificiel.
  • Relation sans jugement, il n’a pas d’attente.
  • Sanction ou réponse immédiate.
  • Thérapie de type régressive, faisant appel aux besoins de base (WINNICOT).
  • Symbolisme de force (image sécurisante ou le contraire).


Séances :

La prise en charge en thérapie équestre fait l’objet d’un contrat entre les parties concernées et comporte :

  • Une définition claire des objectifs posés
  • Un système d’évaluation basé sur des outils d’observation